Spéculations sur valeurs

Fin janvier, Christie’s, une des principales maisons de vente aux enchères, annonçait que 2010 avait représenté l’année record de son chiffre d’affaires de ses 245 ans d’histoire. Les ventes réalisées se sont chiffrées à 5 milliards de $US, en hausse de 53% par rapport à 2009. Dire que le marché de l’art et du luxe s’est remis rapidement de la récession est un euphémisme.

Le phénomène des enchères n’est pas très courant au Québec dans le milieu des arts visuels – alors qu’à Toronto mais surtout dans les grandes villes d’Occident (New York, Londres, Paris) il rythme une grande partie de la vie du milieu. C’est en grande partie grâce à des maison comme Christie’s ou Sotheby’s que les Damien Hirst, Jeff Koons, Jean-Michel Basquiat, Richard Prince et autres Chen Yifei sont devenus des super vedettes de l’art contemporain. Et que les prix de leurs œuvres atteignent des sommets stratosphériques.

Poursuivez votre lecture de cet article que j’ai publié sur le webzine des arts visuels, Rats de Ville.

Laisser un commentaire