Des êtres qui disparaissent

Le Guardian publié il y a quelques jours quelques images magnifiques et tragiques des effets des changements climatiques sur les êtres vivants de notre planète.

Celle-ci est particulièrement troublante. Il s’agit de chasseurs du peuple San (Bochimans) du désert de Kalahari, au sud de l’Afrique. Jadis composée de millions d’individus, il ne reste qu’à peine 2000 chasseurs-cueilleurs de ce peuple, réduit à la quasi-extinction à cause de l’avancée de la désertification de leurs terres.

Laisser un commentaire