Maman c’est finiiiiiii !!!

Le silence, maintenant, après 22 ans de 275-ALLÔ à la radio de Radio-Canada. Je suis radiocanadien depuis toujours. Mon premier geste en me levant est de me brancher à Radio-Canada. Jadis au AM, maintenant à la « première chaîne. » Un de mes derniers gestes est de la fermer. Peu importe mes activités de la journée, elles sont généralement accompagnées par le ronron des artisans de la radio publique.

Depuis des années je prétends que la meilleure émission de Radio-Canada est 275-ALLÔ. Une émission unique au monde. Une émission qui rejoint le p’tit cul qu’est encore en moi. Celui qui avait soif du respect de ses opinions. Qu’on le traite non pas en petit adulte, mais en être humain à part entière. Qui a sa place dans le monde. Celle que m’a donnée mes parents. Celle que 275-ALLÔ a donné à des milliers d’enfants.

Je me souviens de Dominique Payette qui avait rassuré des ribambelles de bambins angoissés par la crise du verglas. Je me rappelle de Valérie Letarte qui annonçait « l’étoile du jour » avec une telle admiration que la fierté de l’enfant explosait les haut-parleurs du poste de radio. Je me souviens de la douceur et de la complicité de Annie Desrochers avec ses auditeurs mais aussi avec les adultes qui l’écoutaient avec amusement. Je me souviens d’avoir appris plein de choses, d’avoir vibré avec les enfants, d’avoir nourri mon optimisme pour un monde meilleur.

Cette émission me manquera, peu importe les raisons qui motivent sa disparition et ce qu’on inventera pour la remplacer.* Elle était et demeurera dans ma mémoire exemplaire de ce que la radio publique peut faire pour rendre la société meilleure.

Chapeau bas, très bas, à ses artisans.

* On peut écouter la justification de la disparition de cette émission, ici.

3 thoughts on “Maman c’est finiiiiiii !!!”

  1. Je ne connais personne qui ne déplore la disparition de cette émission, qui était magnifiquement produite. Dans certaines classes du primaire, des enseignants prescrivaient même en devoir son écoute, puisque le lendemain, on aurait à écrire sur un des sujets abordés. L’influence de cette émission allait bien au-delà de ce que reflète de quelconques cotes d’écoute… Vraiment dommage…

Laisser un commentaire