25% de moins en innovation privée au Canada qu’aux États-Unis

Une étude du Conseil des sciences, de la technologie et de l’innovation, L’état des lieux en 2010 – Le système des sciences, de la technologie et de l’innovation au Canada, publiée la semaine dernière montre que les entreprises canadiennes investissent 25% de moins en machinerie et équipement que leurs semblables aux États-Unis, entre 2000 et 2007. Ces investissements peuvent généralement être assimilés en grande partie en innovation de processus ou de procédés. Une autre données alarmante montre que le secteur privé investi deux fois moins en technologies de l’information que celui de nos voisins du Sud pour la même période.

Ces faits sont troublants pour plusieurs raisons, quelques uns soulignés par l’étude:

➙ Le Canada est le pays du G7 qui investit le plus dans la recherche publique (post-secondaire).

➙ De façon globale, cette piètre performance prend place dans un contexte de croissance et de développement économique inédit.

➙ Les taux d’intérêt (donc le coût du financement de l’acquisition de ces innovations) sont historiquement bas.

➙ Le vigueur du taux de change de la devise canadienne rend l’acquisition de ces équipements (dont l’achat est libellé en $US) très attrayant.

Cette situation n’est évidemment pas une surprise (j’en faisais une synthèse en novembre dernier ici même). Malheureusement, il semble que les entreprises canadiennes continuent à manquer le bateau, malgré la reprise économique – lente et incertaine reprise, certes, mais tout de même présente.

Laisser un commentaire