L’apocalypse alimentaire

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse, dans la Bible, ont comme pouvoir de tuer l’humanité « par l’épée, la famine, la mort et les fauves » (Ap, 6:8). De fait, l’un d’entre eux, celui chevauchant un cheval noir et portant une balance, symbolise la famine. La balance sert à l’évaluation du prix des marchandises, et plus particulièrement des denrées les plus essentielles de l’époque: blé, orge, huile et vin, qui atteignent des prix exorbitants (Ap, 6:6).

Depuis la nuit des temps, effectivement, le prix des denrées, la famine et les désordre politiques sont inter-reliés. La nouvelle et tragique famine qui sévit dans la Corne de l’Afrique le démontre une fois de plus. Maplecroft, une firme spécialisée dans l’évaluation des risques, publie aujourd’hui une carte éloquente à cet égard (cliquez sur l’image pour agrandir). La corrélation entre les conflits socio-politiques et l’insécurité alimentaire est manifeste (en rouge, risque alimentaire extrême).

Une étude récente du New England Complex Systems Institute, rapportée par The Guardian, démontre que les crises alimentaires sont directement corrélées avec les émeutes politiques des dernières années. Le graphique suivant est particulièrement frappant:

On s’accorde de plus en plus, d’ailleurs, pour dire que le « Printemps arabe » serait en grande partie causé par la hausse vertigineuse du prix des denrées alimentaires, comme le rapportait Fast Company hier. Alors que nous vivions depuis le début des années 2000 un épisode d’inflation du prix des aliments sans précédent de puis des décennies, comme je le démontrais il y a quelques temps, les responsables politiques feraient mieux d’entendre les alarmes qui hurlent un peu partout dans le monde.

L’anecdote est apocryphe, mais Marie-Antoinette aurait dit « S’ils ne mangent pas de pain, qu’ils mangent de la brioche! » en parlant de son peuple affamé. L’aveuglement à la réalité du peuple ne date pas d’hier et n’est pas moins sans conséquences aujourd’hui qu’alors. Bien au contraire.

Une réflexion au sujet de « L’apocalypse alimentaire »

  1. Hej ! Je pense que tu dois etre tres jeune ou bien tu viens de te reveiller.
    Marie Antoinette n’etait pas en connection avec ce qui se passe alors que vous et nous nous sommes d’une certaine facon. Mais toi apres 6 mois tu te reveille et tu idealises ta saintete.
    Pense aussi a l’exploitation. le traffic humain, des filles dans tes rues qui ont faim.
    Oui c’est la faim qui motive une seule chose: manger.
    Bon continu mais essaie d’etre en avance plitot que en retard.
    bise, fP.

Laisser un commentaire