Se connaître | Chronique à «L’Itinéraire»

Le dossier du plus récent numéro du magazine L’Itinéraire, daté du 15 août, est consacré aux femmes autochtones. Un très beau dossier à lire absolument. D’ailleurs, nous soulignons, au magazine, tout au long du mois d’août, la présence autochtone à Montréal.

Ma chronique s’intitule « Se connaître » et en voici les premières lignes. La suite entre les mains de votre camelot!

Les Premières Nations revendiquent depuis des années la reconnaissance. Reconnaissance de leurs droits ancestraux. Reconnaissance que leurs terres n’ont jamais été cédées, mais plutôt conquises. Reconnaissance du droit à l’épanouissement de leurs cultures, leurs langues et leurs traditions. Reconnaissance de leur existence, tout simplement. Les non autochtones, particulièrement les descendants des colons européens, peinent à leur accorder ces reconnaissances. Par réflexe colonialiste, sans aucun doute. Pour en arriver à se défaire un jour de ces a prioris, nous (les blancs) devront d’abord accomplir un sérieux exercice d’apprentissage. La reconnaissance des peuples premiers devra nécessairement passer par la connaissance de leur réalité.

Laisser un commentaire