Revenu minimum garanti en Ontario | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Le gouvernement ontarien de la libérale Kathleen Wynne a mis en place la semaine dernière le projet pilote de revenu minimum garanti, promesse de la dernière élection générale, dans les villes de Hamilton, Thunder Bay et Lindsay. Il touchera 4000 personnes à faible revenu âgées de 18 à 65 ans et durera 3 ans. Un projet pilote parallèle sera destiné aux membres des Premières nations.

Ce projet se base, notamment, sur des recommandations de l’ex sénateur conservateur Hugh Segal (qu’on peut lire ici).

C’était l’objet de ma chronique d’hier soir au magazine « Les Éclaireurs » de la première chaîne de Radio-Canada.

Continuer la lecture de Revenu minimum garanti en Ontario | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Nouvelle guerre commerciale Canada-USA | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Donald Trump a lancé une nouvelle offensive commerciale contre le Canada. Plus ça change, plus c’est pareil. Mon édito à « La Matinale » de CIBL d’hier matin:

 

Le temps des semences | Chronique à «L’Itinéraire»

Le plus récent numéro du magazine L’Itinéraire est consacré au stress post-traumatique, incluant, notamment, une longue entrevue avec le général Roméo Dallaire. Je consacre ma chronique à un sujet moins lourd, « Le temps des semences » réfléchit à notre rapport à l’agriculture et à l’alimentation. Dans les mains de nos camelots à Montréal, jusqu’à la fin du mois!

 

Dépenses en arts et en culture au Canada | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Les Canadiens consomment peu de produits artistiques et culturels, et ces dépensent diminuent depuis quelques années… Des données un peu déprimantes, dont j’ai parlé hier à ma chronique au magazine « Les Éclaireurs » de Radio-Canada.

United Airlines, ou notre asservissement | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

L’affaire United Airlines, qui a fait couler beaucoup d’encre, montre que la plupart d’entre nous sommes asservis à un système qui nous presse le citron plus qu’autre chose. J’en parlais ce matin dans mon édito à « La Matinale » de CIBL 101,5 FM Montréal.

Le mépris de nos élites | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Le mépris des plus riches, selon Ianik Marcil. « C’est le problème de nos élites — elles ne sont pas juste déconnectées du « vrai monde », mais elles oublient carrément la réalité de leurs semblables, de leurs voisins ».

Prendre soin | Chronique à «L’Itinéraire»

Le dernier numéro du magazine L’Itinéraire est consacré à l’industrie du bonheur. Ma chronique « Prendre soin » réfléchit aux limites de l’empathie, inspiré en cela par la lecture du magnifique livre de la psychiatre et poète Ouanessa Younsi, Soigner, aimer (éd. Mémoire d’encrier).

Portrait socio-économique du Nouveau-Brunswick | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Le magasine «Les éclaireurs» passe la semaine à Moncton, au Nouveau-Brunswick. J’en ai profité pour dresser un petit portrait, bien impressionniste, de la situation socio-économique de la province, dans le cadre de ma chronique d’hier.

On peut l’entendre sur l’audio-fil de Radio-Canada.

 

La croissance du produit intérieur brut (PIB) par habitant a été très forte au Nouveau-Brunswick en 2015, un signe encourageant pour les entreprises et les Néo-Brunswickois, estime l’économiste Ianik Marcil. Les défis sont toutefois nombreux : le chômage, la diversification des activités et la capacité de retenir les jeunes sont quelques-unes des préoccupations qu’il mentionne.

Le PIB, « c’est la vraie base de l’enrichissement », selon le chroniqueur. Ainsi, malgré un portrait démographique terne – le Nouveau-Brunswick est la seule province qui, au dernier recensement, présentait une baisse de la population –, il y a « des bases d’espoir » pour la région.

Ce n’est pas juste la démographie qui fait la richesse d’une province.

Ianik Marcil

 

Faible prix de la vie et bonnes habitudes de consommation
Ianik Marcil vante également les habitants de la province, qui, grâce à de bonnes pratiques et à des prix inférieurs à ce qu’on trouve ailleurs au pays, dépensent moins. Concrètement, il mentionne que la famille moyenne débourse annuellement environ 10 000 $ de moins que dans le reste du Canada. Le logement, entre autres, coûte à peu près 5000 $ de moins par année au Nouveau-Brunswick.

 

La poésie lyrique du ministre Leitão | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Hier, le ministre des finances du Québec, Carlos Leitão, a prononcé son discours du budget pour l’exercice 2017-2018. Lequel discours était, ma foi, plutôt poétique et lyrique. Mon éditorial du jour à «La Matinale» de CIBL 101,5 FM Montréal.