Le droit social et du travail sous la pression de l’économie de plateforme | Conférence

Le 16 mars prochain à Montréal aura lieu la XIXe Journée de droit social et du travail. Cette année, elle se penchera sur les impacts de l’économie de plateforme (ou économie de partage, i.e. les Uber et Airbnb de ce monde) sur le droit social et du travail. En compagnie de la juriste et fiscaliste Marwah Rizqy, professeure à l’Université de Sherbrooke, j’aurai l’honneur de prononcer la conférence d’ouverture. Je proposerai une réflexion sur l’impact de ces nouvelles formes d’organisation économique sur la définition même du travail et du salariat.

Plus d’informations, ici.

Continuer la lecture de Le droit social et du travail sous la pression de l’économie de plateforme | Conférence

Économie circulaire: conférence à venir à Baie-Comeau | Reportage (Radio-Canada Côte-Nord)

Le 1er mars prochain à Baie-Comeau se tiendra le colloque « Azimut », à l’initiative, notamment, de la SADC de la Manicouagan et de la Chambre de commerce de Baie-Comeau. Cet événement sera dédiée à l’économie circulaire. J’aurai le plaisir d’y prononcer une conférence portant sur les principes élémentaires de ce concept.

On peut écouter ici un topo diffusé à Radio-Canada Côte-Nord, incluant notamment une entrevue avec Édith Corbeil, Chargée de projets pour l’économie circulaire à la SADC et membre du comité organisateur.

 

Table ronde sur les enjeux féministes

Demain 6 décembre à la librairie féministe L’Euguélionne aura lieu une table ronde sur les enjeux actuels du féminisme, réunissant les auteures, militantes et commentatrices Josée Boileau, Marilyse Hamelin et Camille Robert. J’aurai l’honneur d’en assurer l’animation. Les trois ont publié récemment des ouvrages remarquables sur ces questions. Josée et Camille font d’ailleurs partie de l’équipe d’auteures de Somme toute.

L’économie de plateformes, la précarisation de l’emploi et la justice sociale (Conférence)

Mercredi dernier, j’ai eu l’honneur de prononcer une conférence dans le cadre du cours de 2e cycle « Droits sociaux, conditions de vie et justice sociale » (JUR7897) au Département des sciences juridiques de la Faculté de science politique et droit de l’UQAM, invité par la professeure Lucie Lamarche, qui est notamment deuxième vice-présidente de la Ligue des droits et libertés.

L’objet de ma présentation était de proposer une réflexion (à tout le moins, une amorce de réflexion) à propos des conséquences de l’économie de plateformes (économie du partage, « gig economy« ) sur les relations économiques, et, de plus, sur la protection des droits des personnes y œuvrant.

Un des arguments principaux de la discussion était le suivant. Depuis quelques décennies (en gros, 20 à 30 ans), le monde du travail connaît des transformations profondes.

Continuer la lecture de L’économie de plateformes, la précarisation de l’emploi et la justice sociale (Conférence)

Dérives et dangers du libre-échange: Conférence dans le cadre des JQSI 2017

Dans le cadre des 21e Journées québécoises de la solidarité internationale (JQSI), j’aurai le plaisir de prononcer une conférence ce mercredi à Trois-Rivières, à l’invitation du Comité de solidarité/Trois-Rivières, sur les traités de libre-échange, et particulièrement les traités dits de « 3e génération » (PTP, AÉCG). Le hasard fait en sorte que les négociations sur l’ouverture du traité de l’ALÉNA reprendront ce mercredi et que l’administration Trump devrait faire une « grosse annonce », selon ce qu’on peut lire dans la presse aujourd’hui.

Les traités de libre-échange semblent être bien lointains de notre réalité quotidienne; or, c’est tout le contraire. Ils ont des impacts directs et parfois très grands sur un grand nombre d’entreprises et sur les personnes qu’elles emploient, sur la protection des écosystèmes ou de la culture.

Ça se passe au Théâtre du cégep de Trois-Rivières, à 19h, et l’entrée est libre. Événement Facebook, ici.

NB: pour mes abonné-es, je n’ai pas mis mon site à jour depuis plus d’un mois, mes excuses, ça viendra!

 

 

 

« Toutes les femmes sont d’abord ménagères » – lancement ce soir!

Ce soir à Montréal aura lieu le lancement du plus récent ouvrage dont j’ai eu le plaisir et l’honneur d’assurer la direction éditoriale: Toutes les femmes sont d’abord ménagères: Histoire d’un combat féministe pour la reconnaissance du travail ménager. Une analyse historique d’un combat féministe méconnu – ou mal connu – d’une grande rigueur, fouillée et documentée. Il est issu du mémoire de maîtrise de Camille, lequel a reçu le Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec (Fondation Jean-Charles-Bonenfant) un peu plus tôt cette année.

Je suis fier de le voir publié dans la collection « Économie politique » que je dirige, car il met la lumière (notamment) sur un aspect de notre vie matérielle qui est trop peu considéré par les économistes.

Le lancement a lieu à la fabuleuse librairie féministe Euguélionne, à 17h30. Plus d’informations sur Facebook, ici.

«Dictionnaire critique du sexisme linguistique» | Lancement

Premier lancement de la saison pour moi à titre d’éditeur! J’ai eu l’honneur et le bonheur d’assurer la direction littéraire du Dictionnaire critique du sexisme linguistique, ouvrage collectif dirigé par les juristes Suzanne Zaccour et Michaël Lessard (Somme toute, 2017, 264 p.).

Pourquoi les personnes courageuses ont-elles des couilles, alors que les mauviettes doivent s’en faire pousser une paire ? Pourquoi dit-on d’une femme qu’elle tombe enceinte, mais d’un homme qu’il la met enceinte ? Pourquoi les femmes sont-elles bavardes comme des pies si ce sont les hommes qui mecspliquent ? D’où vient notre tendance à disséquer les femmes en un panier de fruits : des melons ou des prunes à la poitrine, une peau d’orange, la cerise pour l’hymen ? Pourquoi les blagues de blondes font-elles rire ? Depuis combien de siècles les femmes sont-elles hystériques ? Pourquoi l’homme est-il conquérant quand la femme est facile ?

La réponse à ces questions et à bien d’autres se trouve dans ce Dictionnaire critique du sexisme linguistique, recensant des centaines d’expressions sexistes. Un projet qui invite les féministes à passer des actes à la parole !

Suzanne Zaccour et Michaël Lessard vous invitent à la rencontre d’une trentaine de voix féministes québécoises de différents milieux, qui relèvent le pari de faire rire, sourciller, décrier, sourire et grimacer avec des textes aussi riches que colorés.

Avec la collaboration de : Dorothy Alexandre, Dalila Awada, Isabelle Boisclair, Marie-Anne Casselot, Catherine Chabot, Sarah R. Champagne, Élise Desaulniers, Audrey-Maude Falardeau, Catherine Dussault Frenette, Rosalie Genest, Marilyse Hamelin, Naïma Hamrouni, Céline Hequet, Caroline Jacquet, Sarah Labarre, Diane Lamoureux, Louise Langevin, Louise-Laurence Larivière, Widia Larivière, Annick Lefebvre, Judith Lussier, MamZell Tourmente, Catherine Mavrikakis, Emilie Nicolas, Florence Ashley Paré, Julie Podmore, Marie-Michèle Rheault, Sandrine Ricci, Camille Robert, Annelyne Roussel, Marie-Ève Surprenant, Cathy Wong, Suzanne Zaccour

Au plaisir de vous voir au lancement ce soir au Quai des Brumes à compter de 17h30! Détails sur Facebook.

Monnaie locale: du demi au blockchain | Conférence au colloque «Territoire citoyen»

Quel rôle ont les citoyens dans le développement de leur communauté, au niveau locale? Voilà une question qui occupe de plus en plus de place dans la réflexion contemporaine. Le Projet Ex, dans le secteur Marconi-Alexandra / Mile-Ex à Montréal présente une série de conférences pluridisciplinaires sur le rôle des citoyens dans le développement des villes, le 8 septembre prochain.

J’y prononcerai une conférence sur les monnaies locales, « complémentaires » et leur rôle potentiel dans le développement des communautés.

Programmation et achat de billets, ici. Notez que c’est la dernière semaine pour profiter du tarif préférentiel à 59$ pour la journée, incluant le dîner.

 

Robotisation, intelligence artificielle et sens du travail | Conférence (vidéo)

Le 24 mars dernier, dans le cadre de la « Nuit des débats » organisée par la Ville de Montréal en partenariat avec l’Institut du Nouveau Monde, j’avais le plaisir de prononcer une conférence sur les impacts de la robotisation sur le monde du travail. Cela se déroulait au Musée Dow du Carrefour d’innovation INGO de l’École de Technologie Supérieure de Montréal et était organisé par Communautique, organisme avec lequel je collabore depuis de nombreuses années.

En voici une vidéo « condensée ».

 

 

Droits culturels et droit à la culture | Lancement (Ligue des droits et libertés)

Le numéro du printemps de Droits et libertés, la revue de la Ligue des droits et libertés (vol. 36, no. 1) sera lancé ce jeudi à Montréal, au Théâtre Aux Écuries (7285, rue Chabot, Montréal H2E 2K7) à 19h. J’y ai écrit un petit article sur le financement privé et public des activités culturelles (« La privatisation de l’art »).

Au cours de la soirée, j’y prononcerai quelques mots au sujet de mon texte, et on pourra y entendre des témoignages et lectures de poèmes par:
• Ouanessa Younsi, poète ;
• Sylvie Paré, artiste en arts visuels wendat ;
• Steve Bastien, comédien ;
• Amel Zaazaa, travailleuse culturelle et militante féministe ;
• Alice Tran, comédienne ;
• Camille Robitaille, travailleuse à Mémoire des encriers ;
• Christian Nadeau, président de la Ligue des droits et libertés.

Informations, ici et événement Facebook, là.

 

Mise-à-jour: quelques photos de l’événement. On peut en voir d’autres dans l’album de la page Facebook de la Ligue, ici. Photos: Claude de Maisonneuve.

Christian Nadeau, président de la LDL et quelques participant.
Ouanessa Younsi, poète et médecin psychiatre.
Ianik Marcil
Dans l’assistance, Louise Sicuro, PDG de Culture pour tous et en arrière-plan, le philosophe Georges Leroux.