Quels sont les impacts d’une pénurie de main-d’œuvre? | Entrevue à « Info-réveil » (Radio-Canada Bas-Saint-Laurent | audio)

Certaines entreprise du Bas-Saint-Laurent peinent à recruter de la main-d’œuvre, et pour cause: la proportion de personnes actives sur le marché de l’emploi (par rapport à l’ensemble de la population) a substantiellement diminué ces dernières années, à l’instar de ce que l’on constate dans plusieurs autres régions du Québec.

Je discutais des causes et conséquences de la situation. à la radio de Radio-Canada, hier. On peut entendre l’entrevue, ici, chronique « Des nouvelles du KRTB« . Un article étoffe ces informations et réflexions, ici:

Quels sont les impacts d’une pénurie de main-d’œuvre?

La campagne électorale municipale étant maintenant lancée, les défis qu’auront les prochains élus du Bas-Saint-Laurent au cours de leur mandat seront nombreux. L’un d’entre eux sera, sans l’ombre d’un doute, la pénurie de main-d’oeuvre qui touche la région.

Continuer la lecture de Quels sont les impacts d’une pénurie de main-d’œuvre? | Entrevue à « Info-réveil » (Radio-Canada Bas-Saint-Laurent | audio)

Une hausse marquée de la valeur du dollar canadien | Entrevue à «Y a pas deux matins pareils» (Radio-Canada Toronto | audio)

Lundi, le dollar canadien a atteint 80¢ US, une première depuis plus de deux ans. J’en discutais ce matin avec l’équipe de « Y a pas deux matins pareils » sur les ondes de Radio-Canada à Toronto. On peut écouter l’entrevue ici.

 

https://images.radio-canada.ca/w_635,h_357/v1/ici-premiere/16x9/argent-portefeuille-2.jpg

 

Le dollar canadien a franchi le cap symbolique des 80 cents américains hier pour la première fois depuis juillet 2015.

La valeur du dollar canadien a progressé d’environ 10% depuis le mois de mai par rapport au billet vert. Selon l’économiste indépendant, Ianik Marcil, la hausse du taux d’intérêt de la Banque du Canada est l’un des facteurs contribuant à ce changement.

Une nouvelle qui devrait réjouir bien de Canadiens qui vont traverser la frontière pour les vacances

L’État québécois a un rôle primordial à jouer dans la légalisation du cannabis (Lettre ouverte)

La légalisation prochaine du cannabis au Canada pose plusieurs questions, notamment économiques (j’en avais parlé dans une récente chronique au magazine Les Éclaireurs). Nous sommes plusieurs à prétendre que l’État a tout à gagner à en assurer la distribution, et ne pas en laisser les profits uniquement au marché.

C’est la raison pour laquelle Jean-Sébastien Fallu, professeur agrégé à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, Yves Francoeur, président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, Yves Georges, président de la Fondation québécoise d’éducation en sécurité routière, Line Beauchesne, professeure titulaire au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa, David-Martin Milot, M.D., président de Jeunes médecins pour la santé publique, Kenneth Lester, professeur adjoint à la Faculté de gestion Desautels de l’Université McGill et président de Lester Asset Management, Jacques Létourneau, président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et moi-même avons signé cette lettre ouverte parue ce matin dans Le Devoir et La Presse. Le texte a été abrégé, en voici l’intégrale aussi disponible sur le site de la CSN.

L’État québécois a un rôle primordial à jouer dans la légalisation du cannabis Continuer la lecture de L’État québécois a un rôle primordial à jouer dans la légalisation du cannabis (Lettre ouverte)

Le vrai monde | Entrevue à «La bonne franquette» (CKRL | audio)

Ah! le vrai monde, la majorité silencieuse, la classe moyenne… Objet de fantasmes politiques, on l’invoque à tort et à travers. J’en disais un mot à l’émission « La bonne franquette » de CKRL, hier.

On peut l’écouter, ici.

Pour l’occasion, on accueille en studio Marie-Hélène Gendreau, coordonnatrice artistique au théâtre le Périscope. La bonne franquette invite également Ianik Marcil, économiste et auteur, pour discuter politique du vrai monde et son économie de moyen.

/

On parle des « nouveaux dominés » avec Michaël Lachance. En effet, les élites politiques tous azimuts ont-elles oublié en chemin les classes dominantes ? La gauche est-elle un nouveau clergé ? A-t-elle le monopole de la sagesse ou se transforme-t-elle en édicteurs légitimes de bon sens et de morale ? On fredonne des airs populistes avec Félix-Thomas Roy et on questionne l’ère postfactuelle avec Yves Tanguay. Samuel Boulay-Grimard dirige l’orchestre de la cuisine de CKRL et, sur la terrasse, plusieurs surprises pendant l’émission.

 

 

Les disparités du salaire minimum entre l’Ontario et le Québec | Entrevue à «Sur le vif» (Radio-Canada Ottawa-Gatineau | audio)

Le gouvernement ontarien de Kathleen Wynne a annoncé que la législation de la province allait augmenter le salaire minimum à 15$ de l’heure en janvier 2019. Cela aura comme conséquence de créer un écart considérable entre la ville d’Ottawa et celle de Gatineau. Je faisais part de mes réflexions sur cette situation inédite à Marie-Lou St-Onge, animatrice de l’émission du retour à la maison « Sur le vif » de la première chaîne de Radio-Canada Ottawa-Gatineau. On peut écouter l’entrevue ici.

L'économiste Ianik MarcilL’économiste Ianik Marcil   Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

 

Le gouvernement ontarien s’engage à augmenter le salaire minimum à 15 $ de l’heure d’ici janvier 2019. Quel sera l’impact dans une région transfrontalière comme la nôtre?

L’économiste Ianik Marcil se penche sur un cas de figure inédit, alors que le salaire minimum au Québec est de 11,25 $ et augmentera à 12,10 $ en 2019.

Le travailleur, une voiture comme une autre?

Le journaliste belge Edgar Szoc a publié dans le dernier numéro de La revue nouvelle (vol. 72, no. 3) un petit texte d’humeur évoquant mes Passagers clandestins – texte repris dans le quotidien La libre Belgique ce matin. On peut télécharger ici le pdf de l’article original. On y apprend que le travailleur, en Belgique, est considéré par certains économistes comme une voiture: il devrait prendre sa retraite après avoir atteint un certain « kilométrage ». Édifiant.

Le texte complet, ici:

Continuer la lecture de Le travailleur, une voiture comme une autre?

Petit cours de «gastroéconomie» avec Ianik Marcil et Normand Laprise | Entrevue au magazine Caribou

Le 10 mars dernier, le journaliste Nicolas Paquet m’a interviewé pour le magazine Caribou, en compagnie du renommé chef Normand Laprise, dans son restaurant montréalais le Toqué! à propos de la démocratisation de la gastronomie. Nous y sommes allés de quelques coups de gueule contre la gestion étatique de l’agroalimentaire au Québec…

Continuer la lecture de Petit cours de «gastroéconomie» avec Ianik Marcil et Normand Laprise | Entrevue au magazine Caribou

Une monnaie pour Montréal? | Entrevue au «Journal des voisins»

J’ai donné une entrevue à Julien Gauthier-Mongeon du Journal des voisins, du quartier Ahuntsic-Cartierville à Montréal, sur les initiatives de monnaies locales, que je reproduis ici:

Continuer la lecture de Une monnaie pour Montréal? | Entrevue au «Journal des voisins»

La surchauffe du marché immobilier à Toronto | Entrevue à «Y’a pas deux matins pareils» (Radio-Canada Toronto | audio)

Toronto connaît une forte pression sur son marché immobilier, à un point tel qu’on craint une bulle. Des promoteurs pressent le gouvernement de Kathleen Wynne d’assouplir les règles qui restreignent la construction de logements dans le grand Toronto. J’en parlais ce matin à « Y’a pas deux matins pareils » à la première chaîne de Radio-Canada à Toronto.