Le point sur l’endettement des ménages | Entrevue (Radio-Canada Vancouver)

Ce matin, je m’entretenais avec Marie Villeneuve, animatrice de « Phare ouest », l’émission du matin à Radio-Canada Vancouver, sur l’endettement des ménages canadiens, et plus particulièrement en Colombie-Britannique. En effet, c’est dans cette province où l’on retrouve la plus grande proportion de ménage sur-endettés (c’est-à-dire dont la dette est de plus de 350% du revenu annuel), selon les données de la Banque du Canada.

Rien de neuf sous le soleil: les ratios d’endettement personnel croissent depuis une trentaine d’années au pays. Cela est d’autant plus préoccupant que le Canada connaît l’un des taux d’endettement privé les plus élevés au monde. En entrevue, j’ai commis malgré moi une erreur en affirmant que le taux d’endettement des ménages par rapport à l’économie était le plus élevé au monde. Je me basais sur un texte du Forum économique mondial, lui-même appuyé sur une étude de l’OCDE, qui omettait, bizarrement, certains pays comme la Suisse ou les Pays-Bas. Quoi qu’il en soit, les données de la Banque règlements internationaux montrent que le Canada se situe tout de même en tête de palmarès (premier graphique, ci-dessous). Pire: depuis le quatrième trimestre de 2016, pour la première fois, la dette totale des ménages dépasse 100% du PIB; autrement dit, elle est aussi importante que la valeur totale des biens et des services produits en une année au Canada (deuxième graphique).

On peut écouter l’échange ici.

 

Un (triste) mot sur CIBL

Nous avons appris cet après-midi que l’ensemble des employées et des employés de CIBL étaient mis à pieds; nous devrons attendre à lundi en fin de journée pour avoir plus d’informations. Je tiens simplement à souligner – particulièrement pour les gens à l’extérieur de Montréal – l’importance qu’a cette station de radio pour notre vie démocratique. CIBL n’est pas un média de seconde zone. CIBL existe depuis 37 ans et a formé une grande part des professionnel-les œuvrant dans les médias montréalais, québécois et canadiens que vous entendez, regardez et lisez tous les jours. Mais bien au-delà d’un club-école, elle représente une rare, précieuse et fragile voix alternative dans notre consensuel et beige univers médiatique, qui donne le crachoir à des propos qui écorchent, qui rabotent et qui défrisent le pouvoir, à l’instar de son aînée CKRL à Québec. J’ai bien évidemment une pensée solidaire et en colère envers mes collègues qui apprennent en ce premier vendredi de l’année qu’on leur coupe net frette sec leur gagne-pain.

https://pbs.twimg.com/profile_images/770055297788502024/K2AVTwHq.jpg

L’économie du VRAI village du Père Noël | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Le coquin réalisateur du magazine Les Éclaireurs et sa néanmoins coquine équipe m’ont demandé, pour ma dernière chronique de l’année, d’expliquer aux enfants le fonctionnement du Village du Père Noël. J’en profitais donc hier pour révéler, pour la première fois LE secret de l’économie du Village du Père Noël.

On peut l’écouter ici.

Le précurseur céleri au Cheez Whiz (avec paprika) | (Planète F)

Le deuxième numéro papier du formidable magazine « Planète F » a été publié récemment. Son grand dossier est consacré aux rituels. J’ai l’honneur d’y publier un bref essai sur les rituels de la consommation (le « featured piece » comme on dit). Il est joliment accompagné d’une illustration de Sébastien Thibault.

Le précurseur céleri au Cheez Whiz (avec paprika)

Planète F est un magazine plutôt unique en son genre. Consacré aux questions relatives à la famille, il ne se cantonne pas dans les conseils aux parents qu’on retrouve dans habituellement dans ces magazines. Il offre plutôt des réflexions sociologiques, politiques ou sociales sur les enjeux de la famille au Québec. Qui plus est, la version papier du magazine est une splendeur, tant sur le fond que sur la forme. La version imprimée offre un contenu totalement inédit par rapport à la version numérique (et vice-versa).

Illustration: Mathilde Cinq-Mars

On peut acheter ce numéro ou s’abonner au magazine (versions numérique et/ou papier) ici.

On peut également se le procurer dans quelques points de vente: la liste, par ici.

Finalement, jusqu’au 14 janvier, de nombreux reportages du magazine web réservés aux abonné-es sont « débloqués ».

 

Les achats de Noël | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Noël et le temps des Fêtes est une période importante, sinon cruciale, pour de nombreux commerces. Certains commerces réalisent la moitié de leurs ventes de l’année pendant cette période et elles représentent au total 65 milliards de dollars au Canada. C’était l’objet de ma chronique au magazine Les Éclaireurs, hier. On peut l’écouter ici et lire ci-dessous le texte publié par Radio-Canada.

En préparation à ma chronique, j’ai comparé les dépenses de consommation des ménages au Canada depuis 1961. Fait remarquable, les dépenses des familles au quatrième trimestre (donc pour octobre, novembre et décembre) sont plus importantes (dans une proportion de 6% à 10% selon les périodes) que la moyenne des trois autres trimestres de l’année. Beaucoup plus frappant: les dépenses pour les biens semi-durables (c’est-à-dire les vêtements, les chaussures, les petits électroménagers, les bidules électroniques, les jeux et jouets, etc. – bref les objets qui ont une durée de vie de un à cinq ans), sont d’environ 45% plus élevées au 4e trimestre que la moyenne des trois premiers de l’année. Le graphique suivant montre cette différence. À noter que même en périodes de récession (notamment en 2007-2008), où l’ensemble des dépenses du 4e trimestre ne sont pas beaucoup plus élevées que dans celles des trois premiers, celles consacrées aux biens semi-durables demeurent plus élevées dans la même proportion. (J’ai ajouté ci-dessous un tableau duedétail pour chacune des catégories de bien.)

Source: Statistique Canada, Comptes nationaux du produit intérieur brut en termes de revenus et de dépenses, données trimestrielles en dollars courants non-désaisonnalisées; calculs Ianik Marcil

Continuer la lecture de Les achats de Noël | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Faites des bébés, c’est bon pour l’économie (ou pas) | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Ces derniers jours, François Legault a lancé un ballon politique: il a affirmé que la CAQ favoriserait une politique nataliste, afin de renforcer l’identité nationale et d’assurer la croissance économique.

Comme je le mentionnais dans mon éditorial de ce matin à La Matinale de CIBL, les politiques natalistes basées sur la fiscalité fonctionnent rarement, ou, au mieux, ont un impact très limité. Lire à cet égard cette intéressante synthèse produite par le gouvernement du Québec il y a quelques années. On ne fonde pas une famille ni plus qu’on ne l’agrandit pour quelques milliers de dollars, comme le rappelait ma collègue du magazine Planète F, Mariève Paradis, hier. Comme je le mentionnais, il est notamment nécessaire que les perspectives économiques globales soient positives pour qu’on puisse envisager de faire des enfants. Le graphique suivant montre que le taux de natalité a chuté au Québec après les trois plus importantes récessions que nous avons connues depuis 40 ans (les zones en gris soulignent ces périodes). Ceci n’explique pas en totalité la baisse de la natalité, bien sûr, mais il s’agit là d’une cause importante.

L’ALÉNA et nous | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

L’administration Trump s’est engagée à renégocier en profondeur l’ALÉNA, le traité de libre-échange signé par le Canada, les États-Unis et le Mexique il y a de cela près de 20 ans. Le président états-unien a même menacé de tout simplement retirer son pays de l’accord. Une telle éventualité pourrait avoir des conséquences importantes sur la vie de milliers de travailleurs et de travailleuses au Canada, tout comme sur celle de l’ensemble des consommateurs. C’était l’objet de ma chronique au magazine Les Éclaireurs de la première chaîne de Radio-Canada, cette semaine, qu’on peut écouter ici.

 

Quels sont les impacts d’une pénurie de main-d’œuvre? | Entrevue à « Info-réveil » (Radio-Canada Bas-Saint-Laurent | audio)

Certaines entreprise du Bas-Saint-Laurent peinent à recruter de la main-d’œuvre, et pour cause: la proportion de personnes actives sur le marché de l’emploi (par rapport à l’ensemble de la population) a substantiellement diminué ces dernières années, à l’instar de ce que l’on constate dans plusieurs autres régions du Québec.

Je discutais des causes et conséquences de la situation. à la radio de Radio-Canada, hier. On peut entendre l’entrevue, ici, chronique « Des nouvelles du KRTB« . Un article étoffe ces informations et réflexions, ici:

Quels sont les impacts d’une pénurie de main-d’œuvre?

La campagne électorale municipale étant maintenant lancée, les défis qu’auront les prochains élus du Bas-Saint-Laurent au cours de leur mandat seront nombreux. L’un d’entre eux sera, sans l’ombre d’un doute, la pénurie de main-d’oeuvre qui touche la région.

Continuer la lecture de Quels sont les impacts d’une pénurie de main-d’œuvre? | Entrevue à « Info-réveil » (Radio-Canada Bas-Saint-Laurent | audio)

Le Jour du dépassement | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Ce 2 août 2017 marque le Jour du dépassement de la Terre, c’est-à-dire le moment où les humains commencent à vivre a crédit des ressources de la planète. C’est l’ONG californien Global Footprint Network qui en fait le calcul et c’était l’objet de mon éditorial ce matin à La Matinale de CIBL.

 

En complément, une infographie intéressante publiée par le quotidien Le Monde:

 

 

 

C’est quoi le concept? Épisode 5: la création monétaire | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)

Mathieu Beauséjour, « Second Empire (Faith) », 2007

Dans le cadre de ma a série « C’est quoi le concept? » au magazine Les Éclaireurs de la radio de Radio-Canada, ce cinquième épisode diffusé hier soir est consacré à la création monétaire. On peut l’écouter sur l’audio-fil de Radio-Canada, ici.

La création de monnaie est probablement l’un des phénomènes économiques qui mystifie le plus. Comment cette monnaie, donc cette richesse, peut-elle naître à partir de rien? On est vite pris de vertige devant cette institution omniprésente dans nos vies quotidiennes qui ne repose pourtant sur rien d’autre que la confiance (fiduciaire) et qui est presque totalement « virtuelle » (scripturale).

Continuer la lecture de C’est quoi le concept? Épisode 5: la création monétaire | Chronique à «Les éclaireurs» (Radio-Canada | audio)