Les autrices de Somme toute à l’honneur

Ces derniers jours ont été riches en bonnes nouvelles pour mes amies et autrices aux Éditions Somme toute!

Anne-Marie Beaudoin-Bégin (L’insolente linguiste) a reçu un soutien financier du Conseil des arts du Canada pour la recherche et l’écriture de son prochain livre, qui portera sur l’histoire du français, notamment en terre d’Amérique.

Josée Boileau a reçu, annoncé dans le cadre du Salon du livre de Montréal, le prestigieux prix Pierre-Vadeboncœur de l’essai, décerné par la CSN, pour son livre «Avec le recul», tout juste publié (http://bit.ly/2j9RBtk).

Camille Robert a été choisie comme l’une des dix jeunes auteur-rices à surveiller en 2017 par l’émission Plus on est de fous, plus on lit de Radio-Canada (http://bit.ly/2j8Mjyl) en plus de voir son essai, «Toutes les femmes sont d’abord ménagères» sélectionné pour la liste préliminaire du Prix des libraires du Québec (http://bit.ly/2zmrMBh).

Mille bravos! Votre travail, vos recherches et vos réflexions sont essentiels à la vie intellectuelle du Québec. Je suis très heureux que vous fassiez «partie de la maison».

« Toutes les femmes sont d’abord ménagères » – lancement ce soir!

Ce soir à Montréal aura lieu le lancement du plus récent ouvrage dont j’ai eu le plaisir et l’honneur d’assurer la direction éditoriale: Toutes les femmes sont d’abord ménagères: Histoire d’un combat féministe pour la reconnaissance du travail ménager. Une analyse historique d’un combat féministe méconnu – ou mal connu – d’une grande rigueur, fouillée et documentée. Il est issu du mémoire de maîtrise de Camille, lequel a reçu le Prix du livre politique de l’Assemblée nationale du Québec (Fondation Jean-Charles-Bonenfant) un peu plus tôt cette année.

Je suis fier de le voir publié dans la collection « Économie politique » que je dirige, car il met la lumière (notamment) sur un aspect de notre vie matérielle qui est trop peu considéré par les économistes.

Le lancement a lieu à la fabuleuse librairie féministe Euguélionne, à 17h30. Plus d’informations sur Facebook, ici.