Pour la suite des ondes, premier épisode (CIBL | Audio)

Hier soir avait lieu la première édition de l’émission hebdomadaire « Pour la suite des ondes » dans les studios de CIBL. Une bien belle occasion de célébrer l’importance de la radio citoyenne et communautaire au Québec. On peut écouter l’intégralité de l’émission ici.

Les radios citoyennes ne sont pas marginales au Québec. Les 35 stations, présentes partout au Québec rejoignent 1 million d’auditeurs, emploient 225 personnes et occupent plus de 2000 bénévoles, selon l’Association des radios communautaires du Québec.

À mes côtés, l’animateur Julien Poirier-Malo et le vétéran de la radio communautaire François Martel. Photo par Christiane Campagna.

Pour la suite des ondes à CIBL

Un comité de relance (et divers autres comités d’action) a été mis en place pour relancer la radio citoyenne CIBL.

La radio montréalaise fera un retour graduel en onde avec une émission hebdomadaire, « Pour la suite des ondes », dont la première édition sera diffusée en direct mardi le 13 février, dans le cadre de la journée mondiale de la radio, de 19h à 20h30 (événement Facebook ici). J’aurai l’honneur d’y retrouver ma chronique économique en compagnie de l’animateur Julien Poirier-Malo. L’émission sera diffusée en présence du public, n’hésitez pas à vous joindre à nous, dans nos studios du « 2-22 », au 2, Sainte-Catherine Est.

De plus, le 27 février se tiendra un concert bénéfice, « Branchés sur CIBL »,  au Club Soda à 18h (événement Facebook ici). Soyez-y en grand nombre!

 

Un (triste) mot sur CIBL

Nous avons appris cet après-midi que l’ensemble des employées et des employés de CIBL étaient mis à pieds; nous devrons attendre à lundi en fin de journée pour avoir plus d’informations. Je tiens simplement à souligner – particulièrement pour les gens à l’extérieur de Montréal – l’importance qu’a cette station de radio pour notre vie démocratique. CIBL n’est pas un média de seconde zone. CIBL existe depuis 37 ans et a formé une grande part des professionnel-les œuvrant dans les médias montréalais, québécois et canadiens que vous entendez, regardez et lisez tous les jours. Mais bien au-delà d’un club-école, elle représente une rare, précieuse et fragile voix alternative dans notre consensuel et beige univers médiatique, qui donne le crachoir à des propos qui écorchent, qui rabotent et qui défrisent le pouvoir, à l’instar de son aînée CKRL à Québec. J’ai bien évidemment une pensée solidaire et en colère envers mes collègues qui apprennent en ce premier vendredi de l’année qu’on leur coupe net frette sec leur gagne-pain.

https://pbs.twimg.com/profile_images/770055297788502024/K2AVTwHq.jpg

Nos grand-mères au travail | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

À quelques jours de Noël, je consacrais mon éditorial de La Matinale ce matin à nos grands-mères, ou, plus précisément, aux femmes de plus de 65 ans actives sur le marché du travail.

Ci-dessous on peut voir sur le graphique l’évolution du taux de participation des femmes de 65 ans et plus au marché du travail, au Québec, depuis 1976.

Source: Statistique Canada, Enquête sur la population active

Le plan de lutte à la pauvreté du Québec | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Je réagissais aujourd’hui à présentation hier du Plan de lutte à la pauvreté du gouvernement du Québec. De la poudre aux yeux en vue des élections. Très décevant.

Les femmes à l’enseignement supérieur | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

En écho au triste 28e anniversaire de la tuerie féminicide de Polytechnique, quelques remarques sur les progrès faits en ce qui a trait à la place des femmes dans les disciplines scientifiques dans nos universités, et ce qu’il reste à faire.

Ne jamais oublier:

Geneviève Bergeron (née en 1968), étudiante en génie civil.
Hélène Colgan (née en 1966), étudiante en génie mécanique.
Nathalie Croteau (née en 1966), étudiante en génie mécanique.
Barbara Daigneault (née en 1967), étudiante en génie mécanique.
Anne-Marie Edward (née en 1968), étudiante en génie chimique.
Maud Haviernick (née en 1960), étudiante en génie des matériaux.
Barbara Klucznik-Widajewicz (née en 1958), étudiante infirmière.
Maryse Laganière (née en 1964), employée au département des finances.
Maryse Leclair (née en 1966), étudiante en génie des matériaux.
Anne-Marie Lemay (née en 1967), étudiante en génie mécanique.
Sonia Pelletier (née en 1961), étudiante en génie mécanique.
Michèle Richard (née en 1968), étudiante en génie des matériaux.
Annie St-Arneault (née en 1966), étudiante en génie mécanique.
Annie Turcotte (née en 1969), étudiante en génie des matériaux.

Faites des bébés, c’est bon pour l’économie (ou pas) | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Ces derniers jours, François Legault a lancé un ballon politique: il a affirmé que la CAQ favoriserait une politique nataliste, afin de renforcer l’identité nationale et d’assurer la croissance économique.

Comme je le mentionnais dans mon éditorial de ce matin à La Matinale de CIBL, les politiques natalistes basées sur la fiscalité fonctionnent rarement, ou, au mieux, ont un impact très limité. Lire à cet égard cette intéressante synthèse produite par le gouvernement du Québec il y a quelques années. On ne fonde pas une famille ni plus qu’on ne l’agrandit pour quelques milliers de dollars, comme le rappelait ma collègue du magazine Planète F, Mariève Paradis, hier. Comme je le mentionnais, il est notamment nécessaire que les perspectives économiques globales soient positives pour qu’on puisse envisager de faire des enfants. Le graphique suivant montre que le taux de natalité a chuté au Québec après les trois plus importantes récessions que nous avons connues depuis 40 ans (les zones en gris soulignent ces périodes). Ceci n’explique pas en totalité la baisse de la natalité, bien sûr, mais il s’agit là d’une cause importante.

Faire semblant de lutter à la pauvreté | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Mardi dernier, le 21 novembre, le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitão a présenté sa mise-à-jour économique d’automne. Il a notamment annoncé de nouvelles sommes destinées à la lutte à la pauvreté et a discrètement prévu de piger dans le « fonds de stabilisation » pour pouvoir se permettre ces dépenses pré-électorales. C’était l’objet de mon éditorial à La Matinale de CIBL, hier.

 

Les « Paradise Papers » et votre rapport d’impôts | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Les « Paradise Papers » ont fait couler beaucoup d’entre (ou utilisé beaucoup de bande passante). À nouveau, on identifie des individus ou des entreprises qui profitent des paradis fiscaux. Mais on ne parle pas des conditions culturelles qui ont permis, depuis des décennies, à ce phénomène de se développer. C’était l’objet de mon éditorial à la Matinale de CIBL cette semaine:

 

 

Bombardier et la transparence | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Boeing gagne une première manche contre Bombardier. Peut-être une intéressante occasion d’en connaître plus et d’exiger une meilleure transparence?