Les disparités du salaire minimum entre l’Ontario et le Québec | Entrevue à «Sur le vif» (Radio-Canada Ottawa-Gatineau | audio)

Le gouvernement ontarien de Kathleen Wynne a annoncé que la législation de la province allait augmenter le salaire minimum à 15$ de l’heure en janvier 2019. Cela aura comme conséquence de créer un écart considérable entre la ville d’Ottawa et celle de Gatineau. Je faisais part de mes réflexions sur cette situation inédite à Marie-Lou St-Onge, animatrice de l’émission du retour à la maison « Sur le vif » de la première chaîne de Radio-Canada Ottawa-Gatineau. On peut écouter l’entrevue ici.

L'économiste Ianik MarcilL’économiste Ianik Marcil   Photo : Radio-Canada/Olivier Paradis-Lemieux

 

Le gouvernement ontarien s’engage à augmenter le salaire minimum à 15 $ de l’heure d’ici janvier 2019. Quel sera l’impact dans une région transfrontalière comme la nôtre?

L’économiste Ianik Marcil se penche sur un cas de figure inédit, alors que le salaire minimum au Québec est de 11,25 $ et augmentera à 12,10 $ en 2019.

La folie des grandeurs | Édito à «La Matinale» (CIBL | vidéo)

Lors de ma dernière chronique à La Matinale, je me suis fourvoyé en disant « milliards » plutôt que « millions », sans qu’à peu près personne ne le remarque, à commencer par mon animateur Julien Poirier-Malo. J’en profitais ce matin pour y revenir et réfléchir au caractère tellement abstrait des grands nombres économiques que nous n’avons pas de prise sur la réalité qu’ils mesurent (comme la dette d’un État, par ex.).
 
J’en profitais aussi pour faire à nouveau une erreur, cette fois-ci sur le record de buts en une saison de Wayne Gretzky. Mais bon, hein, le sport c’est pas mon domaine 😉
https://www.facebook.com/CIBL1015/videos/10158781622975051/

Le revenu minimum garanti: une bonne idée? | Table-ronde (Centre de recherche en éthique)

Dans le cadre de ses Points de l’Actualité, le CRÉ est heureux de vous annoncer qu’une table ronde consacrée au « revenu minimum garanti » sera tenue à la librairie Olivieri, le soir du 23 mars 2017. Qu’est-ce que le revenu minimum garanti? À quel type de problèmes répond-t-il? Il s’agira dans cet atelier de mieux cerner les caractéristiques générales, ainsi que les arguments théoriques et pratiques qui se trouvent au fondement du projet pour le Québec d’un  revenu minimum garanti. S’agit-il du même projet qu’on trouve ailleurs sous le nom d’allocation universelle, de revenu de base ou de revenu universel? Il s’agira surtout d’examiner ses conditions pratiques: quel serait le montant d’un tel revenu? Comment le financer? Est-il possible qu’il remplace les filets de sécurité sociale sans renforcer les inégalités et sans augmenter la précarité des personnes? Comment s’assurer que les droits sociaux seront respectés?
Pour discuter de ces questions, trois intervenant(e)s:
Sylvia Bisonnette, Groupe de recherche et de Formation sur la Pauvreté au Québec
Marie-Pierre Boucher, professeure au département des relations industrielles, UQO
Ianik Marcil, économiste indépendant
Organisation et animation: Christian Nadeau, professeur de philosophie, UdeM.
Les intervenant(e)s présenteront à tour de rôle pendant une dizaine de minutes chacun. Suite à cela, ils/elles auront l’occasion de répondre à leurs collègues, avant que la discussion ne soit ouverte au public.